La Ripisylve

L'influence de la ripisylve sur la bonne santé des cours d'eau

rôle ripi

La ripisylve est la végétation de bordure d'un cours d'eau. Elle peut correspondre à un corridor très large comme à un liseré étroit et se compose d'essences variées à bois tendres (saules, aulnes...) et à bois durs (frênes, érables...). 
Les travaux prévus sur les berges et la ripisylve permettent d'en restaurer la qualité sur des secteurs jugés "dégradés". Il s'agit de: 

  • diversifier les zones naturelles aquatiques et terrestres (branches basses, caches sous berges, alternance de zones éclairées ou ombragées...);
  • préserver les berges fragiles contre l'érosion;
  • améliorer la qualité des eaux par l'épuration d'une partie des éléments polluants provenants des versants;
  • réguler la température de l'eau par l'ombrage;
  • maintenir les capacités d'écoulement des cours d'eau au droit des ouvrages (ponts...) ;
  • maintenir un "couloir biologique" le long des cours d'eau pour de nombreuses espèces.



ripisylve riche ripisylve absente
Une ripisylve riche et diversifiée (à gauche) ainsi qu'un mauvais exemple d'entretien : une coupe à blanc (à droite)

Guide d'entretien des cours d'eau en Indre et Loire