Restauration du Saint Laurent à Chambray-lès-Tours

Après une année 2018 riche en travaux, le SAVI poursuit son programme d’actions pour la restauration des cours d’eau avec des interventions sur le ruisseau du Saint Laurent à Chambray-lès-Tours au lieu-dit les Renardières.

D'importants travaux sur la végétation

Ces dernières semaines, d’importants travaux d’abattage ont été réalisés avec l’Entreprise Environnement 41 avec un double objectif : sécuriser des arbres dangereux et dégager les emprises des futurs travaux.

Le déblaiement d'une zone humide

Remblayée pendant plusieurs années avec des gravats, la zone humide va retrouver tout son potentiel. Près de 1000 m3 ont déjà été retirés du champ d’expansion des crues du ruisseau. Les 500 m3 restants seront extraits à la fin du printemps – début de l’été.

Le ruisseau va retrouver son lit d'origine

Dans les années 70-80, ce cours d’eau a été « redressé » et élargi entraînant une dégradation de la qualité de l’eau, une augmentation du risque d’inondation à l’aval, et un déficit d’alimentation de nos réserves d’eau souterraines.
Dès que les conditions météorologiques le permettront, les travaux de restauration du cours d’eau seront menés avec l’entreprise Sarl Varvoux TPF. La rivière retrouvera son tracé d’origine et son linéaire va augmenter de 37 mètres (passant de 254 à 291 mètres).

 SaintLobis SaintLo
à gauche : Travaux d'abattage en cours ; à droite : déblaiement de la zone humide

Le coût global des aménagements est estimé à 60 000 € TTC. Financés par le SAVI, ils sont subventionnés à 80 % dans le cadre du Contrat Territorial de l’Indre Médian par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, la Région Centre Val de Loire et le Conseil Départemental d’Indre et Loire.