Le contrat Indre Aval

Le Contrat Territorial de Restauration de l'Indre Aval

Le projet de Contrat Territorial de Restauration de l'Indre Aval a été porté à l'origine par la Communauté de Communes du Pays d'Azay le Rideau (CCPAR).
Après la réalisation d’une étude préalable aux travaux de restauration de l’Indre et de ses affluents en 2006, réactualisée en 2011, plusieurs allers - retours ont été nécessaires entre les services de l'Etat, la CCPAR et les financeurs.

La CCPAR ayant déléguée sa compétence au SAVI par arrêté du 8 juin 2012, ce dernier a repris le dossier et le programme de travaux de restauration des boires et affluents de l’Indre sur la basse vallée de l’Indre a été déclaré d’intérêt général par arrêté préfectoral du 11 Septembre 2012.

Signature du Contrat Territorial

Signature Indre avalLe 24 septembre 2012, le contrat territorial Indre aval 2012-2016 a été signé à Rigny-Ussé entre le SAVI, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, la Région Centre et le Conseil Général d’Indre et Loire, en présence de Monsieur le sous-préfet de Chinon et de nombreux élus locaux et techniciens.  Ce contrat prévoit un programme de travaux de 961 500 € financés à hauteur de 80 % (50 % par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, 15 % par la Région Centre et 15 % par le Conseil Général d’Indre et Loire).
Préalablement à la signature, une visite de terrain a eu lieu sur le déversoir du bras du port Gautier à Rigny-Ussé, puis au moulin de Rigny-Ussé.